ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 
  
ONG Action Secours Sans Frontière 
 
 
Rubriques

Liens

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo

PRINCIPALES ACTIVITES REALISEES PAR ASF

1/Appui aux initiatives de développement villageois: 
 
Dans son programme de développement local, ASF a développé en 2004 en commun accord avec la population du village de Tinko un projet appelé « Initiative défi au développement ». C’est un projet test qui a choisi comme cible ce village très enclavé et très démuni. L’Objectif du projet est de stimuler la participation de la population locale à son auto développement.  
 
Il a consisté à organiser les populations en groupements paysans et à développer des activités génératrices de fonds : travaux de champs collectifs, prestations de services en cultures champêtres (tons villageois), cultures de rentes, productions et ventes de savons et pommades. Le projet s’appuie exclusivement sur les ressources internes locales (forces vives du village, organisation de la population, solidarité, union, entraide, ressources matérielles et financières locales etc….). L’apport de ASF se situe au niveau du transfert des compétences, de l’appui conseil et des orientations méthodologiques pour la mise en œuvre du projet. De même ASF contribue à la fourniture des intrants (engrais et semences ) pour les travaux de champs collectifs (coton, céréale pour les hommes, arachide pour les femmes).  
Aujourd’hui Tinko est à sa seconde année de projet et tout semble aller de mieux. 
 
La seconde étape du projet prévoit de développer un système de micro crédit d’investissement sur la base des économies réalisées afin de soutenir et promouvoir les entreprises individuelles dans le village. 
 
La troisième et dernière phase serait de réaliser des infrastructures de développement locales (Ecole, Maternité, Pharmacie, Banque de céréale etc…..). 
 
ASF s’inspirera des résultats de ce programme test et en tirera des leçons nécessaires pour dresser un modèle de développement local qui pourra être reproduit dans tous ses villages partenaires. 
 
2/Formation rurale et transfert de compétence dans le cadre des activités génératrices de revenus: 
 
Dans le cadre de son programme de lutte contre la pauvreté Action Secours Sans Frontière a exécuté en 2004 une série de formation dans 5 villages du Mali. 
Les formations ont concerné le renforcement des compétences dans le cadre des activités agricoles (rizicultures, cultures de sorgho, de maïs, maraîchage), la promotion des petites technologies appropriées (la confection de savons, de pommade, préparation de confiture, transformation de produits alimentaire), la création et gestion des entreprises rurales. 
Les villages bénéficiaires des actions de ASF sont: Niaminani, Laminibougou, Zianso, Zangaradougou et Tènèbougou. 
Dans chacun des villages des paysans partenaires ont été identifiés et formés.  
A l’issu de cette formation ASF a enregistré de nombreuses autres demandes en provenance de nouveaux villages. 
 
 
3/ Identification et orientation des enfants de la rue: 
 
De Janvier 2004 à Avril 2005, dans le cadre de son programme d’aide aux enfants en situations difficiles, ASF a procédé à une vaste campagne d’identification des enfants de la rue. Suite à ces travaux, des enfants de 12 et 18 ans ont été identifiés comme ayant abandonné leurs familles d’origine pour lier domicile dans la rue de Bamako. Malgré la méfiance des enfants et leur scepticisme, les animateurs de ASF (volontaires nationaux et étrangers) sont parvenus à canaliser plusieurs d’entre eux et les ont organisés en groupes. En outre les animateurs ont échangé avec chacun d’eux et ont pu collecter des informations relatives à leurs identités, leurs provenances, leurs situations de familles et les difficultés rencontrées dans la rue etc… 
Aujourd’hui ASF veille sur plus d’une cinquantaine d’enfant de la rue et est à la recherche de partenaires financier pour la mise en route d’un projet de création de centre d’accueil pour un meilleur suivi, une resocialisation et une orientation professionnelle de ces jeunes. 
 
4/ Organisation et structuration des groupements paysans: 
 
Dans le cadre de sa politique de développement local et de lutte contre la pauvreté ASF a adopté une stratégie d’organisation formelle des communautés locales. Pour ce faire ASF a choisi 5 villages partenaires à haut risque de pauvretés comme cible. Ce sont Tinko, Kokodio (dans la commune rurale de Koumantou), Tènèbougou, Niaminani, Zianso dans la commune de Kafoiniela. 
Dans chacun de ces villages des groupements paysans ont été créés ou redynamisés et confié à des comités villageois de pilotage. Les comités sont chargés d’identifié avec les populations de base les projets de développement participatifs et de définir en commun accord avec ASF les stratégies nécessaires pour leurs mise en route. Aujourd’hui un programme de développement participatif intitulé « Promotion des Petits Crédits Ruraux » a été mûri à l’intention de ces villages organisés et reste à la recherche de partenaires d’appui.  
 
5/ Organisation et structuration des associations féminines: 
 
Dans son programme de lutte contre l’exclusion sociale et la stigmatisation des personnes en difficulté, ASF a mis un accent particulier sur l’identification des femmes veuves et des malades de la lèpre et leur organisation en Association féminine. 
En effet, les femmes veuves et ou malades de la lèpre constituent une couche très marginalisée dans la société malienne. Elles sont pour la plus part sans soutien et pour cette raison elles sont obligées de se livrer à la mendicité pour suivre. 
Entre 2004 et 2005 ASF a rassemblé 106 femmes veuves dans le village de Samanko et 184 femmes victimes de la lèpre à Djicoroni Para ( Bamako). 
En plus des animations courantes sur les technologies appropriées génératrices de revenus que ASF mène auprès de ces femmes, un micro projet de développement socio économique a été initié à leur intention et qui reste à l’attente d’un partenaire financier. 
 
6/ Collecte des cadeaux de Noël: 
 
Des opérations de collectes de cadeau sont régulièrement effectuées lors des fêtes de Noël et ou de fin d’année pour faire plaisir aux enfants en situation difficile. 
 
7/Autres actions humanitaires et de bien faisances: 
 
ASF a déployé de nombreux volontaires aux services des populations vulnérables. Certaines de ces réalisations sont développées sous la rubrique travail des bénévoles. 
 
8/ Resumé des projets humanitaires réalisés par ASF de 2004 à 2009 
RAPPORT 2004  
 
Introduction 
 
L’année 2003 qui a vu naître l’ONG Action Secours Sans Frontière a été essentiellement consacrée à la recherche de partenariat. Les bénéficiaires des actions de ASF ont constitué ses premiers partenaires. Ensuite viennent les volontaires locaux et étrangers et enfin les ONG nationales et les institutions financières. 
 
En 2004 les activités de ASF ont été très variées et l’essentiel des coûts y afférant ont été assumés par l’ONG elle-même. 
Par ailleurs, certaines de nos actions ont bénéficié de l’appui de certains généreux partenaires au nombre desquels nous citerons : 
- IKATEL qui a remis un important lot de cadeaux de Noël destiné aux enfants en situation difficile. 
- Mademoiselle Aline Burgat dont l’apport financier à aider à organiser une séance de formation des femmes veuves de Samanko en technologie de savonnerie et de fabrique de pommade. 
- APEJ qui a bien voulu fournir 3 stagiaires à l’ONG et qui dirigent des animations quotidiennes auprès de nos bénéficiaires. 
- CSSF (Citoyens Solidaires Sans Frontière) : qui a bien voulu accepter notre partenariat à travers lequel le financement d’un projet en faveur de 20 enfants de la rue est en bonne voie. 
 
 
Au titre du fonctionnement de ASF les plus importants événements restent le transfert du siège à Kalabancoura et la signature des conventions de partenariat avec les ONG CRAPED (Cellule de recherche et d’Appui pour la Protection de l’Environnement et le Développement Durable), GRASE (Groupe de Recherche et Action pour la Survie de l’Environnement) ainsi qu’avec l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ). 
 
PRINCIPALES ACTIVITES MENEES (de Janvier- Décembre) 
Les principales activités menées ont été les suivantes : 
 
- Identification des partenaires et bénéficiaires 
- Projet d’appui aux initiatives de développements villageois ( Tinko, commune rurale de Koumantou) 
- Formation rurale et transfert de compétence dans le cadre des activités génératrices de revenus (Villages de Tènèbougou, Zianso, Zangaradougou, Niaminani et Laminibougou 
- Identification et orientation des enfants de la rue (Groupe Golonsi de Medinacoura) 
- Organisation et structuration des groupements paysans (Village de Tinko) 
- Organisation et structuration des associations féminines (Benkadi de Tinko, veuves de Samanko, lépreuses de Bougouba) 
- Identification et conception des projets générateurs de revenus (Jeunes handicapés artisans de l’ex- base aérienne) 
- Orientation des ex-travailleurs de l’institut Martchout pour leur droit à la retraite (Les membres du GIE Martchout de Bougouba) 
- Démonstration de fabrique de savon et de pommade (Veuves de Samanko) 
- Collecte des cadeaux de Noël (10 jumeaux et 18 enfants Djicoroni et Kalabancoura) 
- Animations courantes, rencontre de partenaires, conception de projets Groupe des bénéficiaires des actions d’ ASF) 
 
RAPPORT 2005  
 
INTRODUCTION 
Pour l’ONG Action Secours Sans Frontière l’Année 2005 a été très riches en activités même si la mobilisation des financements a été très faible. 
PRINCIPALES ACTIVITES MENEES (de Janvier- Décembre) 
Les principales activités menées ont été les suivantes : 
 
1/APPUI AUX INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT VILLAGEOIS:  
 
Dans son programme de développement local, ASF a développé en 2004 en commun accord avec la population du village de Tinko un projet appelé « Initiative défi au développement ». L’Objectif du projet est de stimuler la participation de la population locale à son auto développement.  
Dans le cadre de la poursuite de ce projet ASF a contribué à la fourniture des intrants (engrais et semences ) pour les travaux de champs collectifs (coton, céréale pour les hommes, arachide pour les femmes). Aujourd’hui Tinko est à sa seconde année de projet et tout semble aller de mieux grâce à l’encadrement de ASF.  
 
2/ LA FORMATION EN MECANIQUE AUTO DE 20 ENFANTS EN SITUATION DIFFICILE 
Avec le soutient de financier de notre partenaire Citoyens Solidaires Sans Frontière, ASF a pu assurer la formation en mécanique auto de 20 jeunes maliens en situation difficile. Le centre de Formation Technique ( CFP) a été sollicité pour assurer la formation qui a durée 3 mois. 
3/ IDENTIFICATION ET ORIENTATION DES ENFANTS DE LA RUE:  
Dans le cadre de son programme d’aide aux enfants en situations difficiles, ASF a procédé à une vaste campagne d’identification des enfants de la rue. Suite à ces travaux, 20 enfants de la rue ont été identifiés comme ayant abandonné leurs familles d’origine pour lier domicile dans la rue de Bamako. ASF à travers ses animateurs est entrain de diriger un programme de rééducation et de resocialisation au niveau de ces 20 enfants. 
4/ ORGANISATION DES ASSOCIATIONS FEMININES ET IDENTIFICATIONS DE PROJETS:  
Dans son programme de lutte contre l’exclusion sociale et la stigmatisation des personnes en difficulté, ASF a intensifié son assistance au niveau des femmes veuves de Samanko et des femmes malades de la lèpre de Bougouba.  
Ces femmes ont été suivies par un groupe de volontaires étrangers et les projets possibles ont été identifié de commun accord avec les groupes cibles eux-mêmes. De nombreuses séances d’animations ont été organisées afin d’apprendre aux femmes les petites technologies génératrices de revenus : fabrique de savon, fabrique de pommade. 
5/APPUI AU PROGRAMME DE BENEVOLAT ET D’ACTIONS HUMANITAIRES.  
En 2005 Action Secours Sans frontière a ouvert un volet consacré à l’emploi des volontaires animateurs en vue de renforcer ses capacités d’intervention. Dans ce cadre, un accent a été mis non seulement sur le recrutement des stagiaires nationaux mais aussi et surtout sur le partenariat Nord-Sud à travers le travail collaboratif des bénévoles étrangers essentiellement les élèves et étudiants stagiaires et aussi les professionnels. Cette année le besoin pourvu en volontaire s’est élevé à 14 dont 4 nationaux et 10 étrangers essentiellement européens.  
 
a-PARTICIPATION DES VOLONTAIRES NATIONAX:  
Par le biais d’une convention signée entre l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes ( service gouvernemental d’insertion des jeunes diplômés) et ASF, 3 stagiaires nationaux ont été retenus par ASF pour un stage de perfectionnement de 12 mois renouvelables. Ce sont Moussa Togola, Bakary Diawara et Moussa Diarra Samaké.  
Un quatrième volontaire permanent a toujours oeuvré aux côtés de ASF en offrant gratuitement ses expertises à chaque fois que le besoin se fait sentir. Il s’agit de Mamourou Sidibé.  
Enfin, les membres de ASF étant des employés bénévoles, beaucoup de services d’assistance ont été gratuitement livrés aux populations urbaines et rurales sous forme d’actions humanitaires.  
 
Dans le cadre de leur service les volontaires nationaux ont participé aux activités quotidiennes de ASF et ont assuré l’encadrement des stagiaires étrangers sur le terrain. 
b- PARTICIPATION DES VOLONTAIRES ETRANGERS:  
10 bénévoles étrangers ont participé au programme de bénévolat de ASF en 2005.  
Les principales activités réalisées ont été les suivantes :  
 
- Identification et orientation des enfants de la rue dans le district de Bamako:  
Les volontaires étrangers ont défini des approches novatrices permettant d’aborder les enfants de la rue, de les sensibiliser et de les organiser en groupes. Grâce à ces approches, plusieurs dizaines d’enfants de la rue ont été identifiés et soumis à un programme d’accompagnement psychosocial et de resocialisation auquel sous la direction des volontaires eux-mêmes. De nos jours deux groupes d’enfants de la rue bénéficient des projets de resocialisation grâce au dévouement de ces volontaires. Le premier groupe composé de 20 enfants de 12 à 17 ans participent à un programme d’animation théâtrale et le second groupe composé é également de 20 enfants entre 18 et 22 ans suivent une formation en mécanique auto.  
 
- Accompagnement des femmes veuves :  
Plusieurs bénévoles étrangers ont orienté leur travail vers l’appui des femmes veuves. Ils ont participé à la collecte des informations individuelles sur chaque femme et ont participé à l’identification ainsi qu’à la conception des projets participatifs. Avec les bénévoles étrangers, les femmes veuves ont été formées à différentes technologies appropriées destinées à leur procurer des revenus et atténuer leur pauvreté. En plus des connaissances transmises à leurs hôtes, les volontaires étrangers ont apporté beaucoup de cadeaux matériels (habits, jouets, médicaments….)  
 
- Accompagnement des femmes lépreuses :  
Ce groupe de femmes amputées par la lèpre et livrée à la mendicité a eu sa part de profit dans le programme de bénévolat étranger. Grâce à l’encadrement accordé par les volontaires étrangers, près d’une centaine de femmes de ce groupe ont été suivi non seulement pour des démonstrations de technologies d’activités génératrices de revenus mais aussi pour l’identification des projets participatifs qui les aspirent. Elles ont bénéficié des cadeaux matériels de diverses natures en provenance des volontaires.  
 
- Participation aux soins de santé communautaire :  
Un groupe de 5 stagiaires infirmiers a passé un mois dans certains quartiers périphériques de Bamako où ils ont contribué à la protection sanitaire des populations. Repartis entre 2 centres de santé communautaire (ASACONIA de Niamakoro et ASACOKA de Kalabancoro), ces stagiaires ont rendu d’importants services sanitaires aux populations des circonscriptions concernées : consultations gratuites, prescription médicale, vaccinations, traitements, don de médicaments etc…  
Aussi ont-ils fournis de nombreuses assistances sur le plan technique et professionnel aux agents locaux.  
 
Les volontaires étrangers ayant participé au programme de bénévolat 2005 sont listés comme suit :  
 
1- NADINE HECKE (française)  
2- BELIER NOLWEN (française)  
3- VERANE GOUBIN (française)  
4- CORALIE MARTIN (française)  
5- BEAUCHAUD SANDRA (française)  
6- BUISSIERE MAUD (française)  
7- GALLET GERALDINE Sandra (française)  
8- MOREL JULIE (française)  
9- NGODINPHUE STEPHANIE Sandra (française)  
10-ALINE BURGAT (suisse)  
 
RAPPORT 2006  
 
Introduction 
 
En 2006 ASF a mené de nombreuses activités sous fonds propres. Aussi, quelques partenaires financiers ont-ils manifesté leurs bonnes volontés pour accompagner certains de nos projets. 
Les principaux partenaires qui ont œuvré à nos côtés sont : 
- IKATEL qui a remis un important lot de jouets aux enfants en situation difficile à l’occasion de la fête de Noël  
- CSSF (Citoyens Solidaires Sans Frontière) : qui a bien voulu accepter notre partenariat à travers lequel le financement d’un projet en faveur de 20 enfants de la rue est en bonne voie. 
 
PRINCIPALES ACTIVITES MENEES (de Janvier- Décembre) 
Les principales activités menées ont été les suivantes : 
- Projet d’appui aux initiatives de développements villageois (Tinko, commune rurale de Koumantou) 
- Identification et orientation des enfants de la rue (20 Enfants de la rue de Bamako) 
- Identification et conception des projets générateurs de revenus ( Veuves de Samanko, femmes lépreuses de Bougouba) 
- Déploiement de 3 bénévoles animateurs aux côtés des femmes veuves et des femmes lépreuses pour des formations en matière de générateurs de revenus (Veuves de Samanko, femmes lépreuses de Bougouba) 
- Déploiement de 4 infirmières bénévoles au CSCOM de Kalabankoro (Population de Kalabankoro) 
- Collecte des cadeaux de Noël (100 enfants Djicoroni Para) 
 
 
RAPPORT 2007  
 
Introduction 
 
En 2007 les activités de ASF ont été très variées et l’essentiel des coûts y afférant ont été assumés par l’ONG elle-même et son principal partenaire qui est l’Association française IRAP. 
Par ailleurs, certaines de nos actions ont bénéficié de l’appui de certains généreux partenaires au nombre desquels nous citerons : 
- La société de téléphonie Orange (ex- IKATEL) qui a remis un important lot de cadeaux de Noël destiné aux enfants en situation difficile. 
- CSSF (Citoyens Solidaires Sans Frontière) à travers l’envoie des fournitures scolaires dans le village de Tinko 
 
Au titre du fonctionnement de ASF les plus importants événements restent le transfert du siège à Sebenikoro 7, la révision des conventions de partenariat avec IRAP, l’ouverture du second site web de ASF en partenariat avec IRAP www.asfirap.free.fr et l’adhésion de ASF aux réseau des Organisation Internationales Francophones. 
PRINCIPALES ACTIVITES MENEES (de Janvier- Décembre) 
Les principales activités menées ont été les suivantes : 
- Fournitures des équipements didactiques à l’école communautaire de Tinko (Elèves et enseignants de l’école communautaire de Tinko 
- Financement des coûts de production d’1 ha de céréale) 
- Financement des coûts de production d’1 ha de céréale (Femmes veuves de Samanko) 
- Déploiement de 3 infirmières bénévoles au CSCOM de Kalabankoro (Population de la commune de Kalabankoro) 
- Orientation des enfants de la rue de Bamako (50 enfants de la rue) 
- Financement d’un moulin à grains (Femmes lépreuses de Bougouba) 
- Financement d’un stock de sécurité alimentaire à Tinko (Tinko , commune rurale de Koumantou) 
- Collecte des cadeaux de Noël (100 enfants Djicoroni) 
 
RAPPORT 2008  
 
Introduction 
En 2008 les activités de ASF ont été très variées et les budgets y afférant a été pris en charge par l’ONG et ses partenaires que sont ASFIRAP, CSSF et Orange. 
Les projets soutenus ont été les suivants : 
- Le financement d’un stock de sécurité céréalière au bénéfice du village de Tinko (ASFIRAP) 
- La construction d’une salle de moulin et de dépôt de chaise au bénéfice des femmes lépreuses de Bougouba (ASFIRAP) 
- Financement de la production d’un ha de céréale au bénéfice de l’Association des femmes veuves de Samanko (ASF) 
- Alphabétisation de 20 adolescents en situation difficile au compte du projet MALICE (CSSF/ASF) 
- La construction d’une nouvelle salle de classe au bénéfice de l’école communautaire du village de Tinko (CSSF) 
- Remise d’un important lot de cadeaux de Noël destiné aux enfants en situation difficile (société de téléphonie Orange, ex- IKATEL)  
 
D’autres activités telles le déploiement des volontaires étrangers, la promotion des Activités Génératrices de Revenus (AGR) dans le cadre de la lutte contre la pauvreté et l’orientation des enfants de la rue n’ont pas pu être réalisées faut de financement. 
PRINCIPALES ACTIVITES MENEES (de Janvier- Décembre) 
Les principales activités menées ont été les suivantes : 
- Financement des coûts de production d’1 ha de céréale (Hommes de Tinko) 
- Financement d’un stock de sécurité alimentaire à Tinko (commune rurale de Koumantou) 
- Achat de tables bancs pour l’école communautaire de Tinko (commune rurale de Koumantou) 
- Alphabétisation de 20 adolescents en situation difficile au compte du projet MALICE (20 adolescents en situation difficile à Bamako) 
- Construction d’une salle de classe à Tinko (Commune rurale de Koumantou) 
- Construction d’une maison pour l’Association des lépreuses de Bougouba (Femmes de lépreuses de Bougouba) 
- Appui au programme de déploiement des bénévoles étrangers (CSCOM de Sebenikoro et Sibiribougou) 
- Promotion des Activités Génératrices de Revenus (AGR) dans le cadre de la lutte contre la pauvreté (L’Association des femmes veuves de Samanko) 
- Orientation des enfants de la rue (Enfants de la rue de Bamako) 
- Appui à la production d’un d’ha de céréale (165 femmes veuves de Samanko) 
- Collectes des cadeaux, vêtements, médicaments et jouet pour populations en situations difficiles (Groupes des bénéficiaires d’ASF 
 
RAPPORT 2009  
 
Description des principales activités de 2009 
 
En 2009 ASF est parvenue à réaliser 95e ses projets prévisionnels. En effet, elle doit cet exploit à ses partenaires sans l’appui desquels ce recors ne sera jamais atteint. 
Les principaux projets réalisés en 2009 ont été les suivants : 
1- Le projet d’électrification du village de Tinko. D’un coût total de 6.648.125 FCFA (10.134 euro), ce projet a permis d’éclairer l’école communautaire du village, 2 places publiques et une aire d’adduction d’eau. Aujourd’hui les enfants de Tinko arrivent à apprendre leurs leçons la nuit, les adultes reçoivent des cours d’alphabétisation et les femmes du village se ravitaillent en eau de la fontaine sans ennuis. A Tinko, le taux de scolarisation a augmenté de 20A la rentrée d’octobre 2009, le taux de passage des élèves en classes supérieures a été de 96ontre 50es années antérieures. Bref, l’impact du projet sur la vie des populations de Tinko n’est pas à démontrer. 
2- L’achat d’un moulin a céréale pour les femmes veuves de Samanko. Ce projet représente une source importante de revenu pour 106 femmes veuves vivant dans des conditions d’extrême pauvreté. Financé depuis juin 2009, par l’ONGD Professeurs Coopérants, le moulin n’a pu être mis en marche qu’en janvier 2010 car les femmes ne possédaient pas de local pour l’abriter le moulin. Aujourd’hui le fonctionnement de la machine est effectif et les femmes ont commencé à recevoir les premières recettes du moulin. Nous attendons 3 mois de fonctionnement de la machine avant d’évaluer l’impact sur les conditions de vie des bénéficiaires. Le coût total du projet comprenant l’achat du matériel, la manutention, l’installation et le suivi, a été de 1.268.705 FCFA (1.934 euro).  
3- L’achat de chaise et de charrettes pousse-pousse pour les femmes lépreuses de Djicoroni Bougouba (quartier d’habitation des malades de la lèpre. Financé par l’Association franco malienne ASFIRAP fruit du partenariat entre ASF (Mali) et IRAP (France), ce projet a permis aux femmes lépreuses de l’Association Raoul Follereau de Djicoroni Bougouba de bénéficier de 40 chaises et d deux charrettes pousse-pousse. Ces matériels génèrent des revenus économiques et font le bonheur des femmes lépreuses de Djicoroni Bougouba. Le projet a coûté en tout une somme de 421.240 FCFA soit 642 euros. 
4- L’achat de tables bancs pour l’école de Tinko. Cette année l’école communautaire de Tinko a bénéficié de l’appui de l’Association Citoyens Solidaires Sans Frontières (CSSF) pour l’approvisionnement en tables bancs pour absorber un peu le manque de sièges pour les élèves. Ce projet a permis de livrer 11 tables bancs pour un montant de 279.000 FCFA soit 425 euros 
5- L’approvisionnement de l’école de Tinko en fournitures scolaires et de divers matériels pédagogiques et l’achat de 2 armoires pour leur conditionnement. Ce projet a vu le jour grâce à une importante collecte de fournitures et outils scolaires en France de la part de l’Association Citoyens Solidaires Sans Frontières (CSSF). Cette opération a permis de collecter 4.497 articles divers après du lycée de Royan.  
6- L’achat des cadeaux de Noël et leurs distributions aux enfants en situations difficiles. Ce projet a eu la participation de ASF et deux de ses partenaires que sont la société de téléphonie Orange et de l’ONGD Professeurs Coopérants. En tout un montant total de 875.000FCFA (1.333 euros) a été utilisé pour l’achat des cadeaux. 
 
REALISATIONS 2010 
1- Installation de moulin à Samanko et Djikoroni Para 
2- Aide à la santé de la population de Tinko  
3- Partenaire Professeurs coopérants) 
4- Mise en place d’un moulin à grain dans le village de Denié (Partenaire Professeurs coopérants)  
5- Appui au programme de micro crédit des femmes de Mpebougoula et Tinko 
6- Reconstruire de l’école de Tinko 
 
REALISATIONS 2011 
1- Appui à la scolarisation des écoles de Mpebougoula, Tinko, Zambala et Kola 
2- Soutien aux femmes de Samako, Bougouba, Mpebougoula et Tinko dans le cadre de la promotion de leurs activités génératrices de revenus à travers la mise en place de la caisse féminine de micro crédit. 
 
 
REALISATIONS 2012 
1- Promotion de la poudre de MISOLA pour lutter contre la malnutrition alimentaire chez les enfants de 0 à 10 ans 
2- Mise en place d’une école de la seconde chance au profit des enfants ayant dépassé l’âge d’aller à l’école publique faute de moyen des parents 
3- Aide aux déplacés du nord (vivres, de nattes, de couvertures, de moustiquaires, de médicaments antipaludiques et de vêtements) 
4- Approvisionnement en matériels didactiques de 4 écoles de la commune rurale de Koumantou 
 
RAPPORT D'ACTIVITES 2013 
1- Projet Appui aux activités agricoles des femmes de Dénié, de Tinko et de Mpébougoula 
2- Projet Ecoles de la seconde chance à Bamako et Koumantou 
3- Forage de 2 puits à grands diamètre à Kologho et Dénié 
4- Construction du second cycle de Zambala 
Approvisionnement du village de Zambala en moulin à grains 
5- Appuis en fournitures et médicaments aux écoles 
6- Projet de création d’unité villageoise d’intrants pour le développement agricole. 
7- Appui aux soins de santé des populations du village de Tinko  
 
RAPPORT D'ACTIVITES 2014 
1- Renouvellement des batteries et ampoules des plaques solaires de 3 villages 
2- Achat de panneaux solaires pour l’école John Escudero Vilar de Zambala 
3- Paiement des frais de médicaments et salaire de l’infirmière pour les soins de santé des populations de Tinko 
4- Forage d’un puits traditionnel et installation d’équipement de pompage 
5- Appuis aux microprojets des parents des enfants sponsorisés. 
6- Parrainage de 4 enfants au Mali 2014 
7- Construction de l’école de la seconde chance dans la ville de Koumantou 
 
RAPPORT D'ACTIVITES 2015 
1- Ouverture et fonctionnement de l’école de la seconde chance dans la ville de Koumantou 
2- Production de semences a Tinko, Mpèbougoula et Denie (mali) 
3- Appui au programme de parrainage de l’éducation des enfants orphelins à Bamako et Samanko 
4- Appui au projet de case de santé dans le village de Tinko  
  
REALISATIONS 2016 
1- Appui à la construction d’une maison de santé et en équipements médicaux du village de Nérékoro  
2- Création de jardins potagers pour les femmes de Denié et Tinko  
3- Réparation des moulins de Tinko et de Mpébougoula  
4- Appui aux activités génératrices de revenus des femmes de Ouinzinbougou.  
5- Appui à l’école de la seconde chance de Koumantou 
6- Appui au programme de parrainage de l’éducation des enfants orphelins à Bamako et Samanko 
7- Appui au projet de case de santé dans le village de Tinko  
 
REALISATIONS 2017 
1- Appui au programme de parrainage de l’éducation des enfants orphelins à Bamako et Samanko 
2- Appui au projet de case de santé dans le village de Tinko  
3- Construction d’une salle de classe dans le cadre de l’extension de l’école de la seconde chance 
4- Formation de 20 apiculteurs dans le cadre de la promotion des activités rurales dans les villages de Tinko et Mpebougoula 

 

(c) ONG ASF - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 6.11.2017
- Déjà 3976 visites sur ce site!